- que le bilan des élections Régionales 2015 est le suivant, ou peut se voir ainsi : 7 régions à droite, 5 régions à gauche, zéro au FN et la Corse aux Nationalistes. On n’en parle moins, en métropole, mais on en parle ici, la Réunion reste à droite, la Guyanne et la Guadeloupe ont été emportées par des listes Divers gauche et la Martinique par les Indépendantistes. D’autres conclusions ? Les Républicains ne réalisent pas de vague bleue annoncée, ou espérée dans leurs rangs, les socialistes s’accrochent aux branches, le FN échoue à gagner une région mais a fait trembler la France au premier tour. Des post-conclusions ? Les Républicains annoncent une nouvelle équipe pour janvier, avec certainement l’éviction de NKM qui s’était opposée à Sarkozy à propos du ni-ni, Sarkozy qui décida peut-être de la chose en assistant au match du PSG à l’heure de la soirée électorale ! Par ailleurs, le Ministre de la Défense va cumuler avec le mandat de Président de la Région Bretagne, puisque Hollande avait annoncé la fin du cumul des mandats ! Et les scores ahurissants du FN ont fait dire à tous les autres qu’ils ont compris. Bref, l’avenir est radieux. On peut le voir ainsi, le dire autrement, ou le voir autrement et le dire ainsi.

- que je suis un animateur qui anime depuis 27 ans le même jeu, que je suis né en 1949, que je suis né à Paris, que je suis inénarrable pour certains, que je suis pénible pour d’autres, que je suis inconnu pour quelques milliards de terriens, que je suis le chanteur de De retour de vacances, de Je t'aime trop, de Pleure sous la pluie et de Oh! Sylvie qui ne sont pas forcément restés dans les mémoires, que je suis l’auteur des paroles de la chanson Pour le plaisir interprétée jadis par Herbert Léonard, que je suis un salarié de France 3, que je suis mis en avant depuis quelques jours dans les journaux et sur les réseaux sociaux, que je suis sur le point d’être écarté de l’animation de ce jeu culturel quotidien, que je suis le futur-ex-animateur de Questions pour un champion, que je suis, que je suis, que je suis Julien Lepers. Le présentateur n’a ni démenti, ni validé la nouvelle, et le programme devrait continuer sans lui. Informations à suivre, ou pas. On peut le voir ainsi, le dire autrement, ou le voir autrement et le dire ainsi.

- que d’aucuns pourraient affirmer que la solution la plus efficace pour éviter les maladies sexuellement transmissibles ou les infections sexuellement transmissibles serait la télédildonique, soit le sexe à distance. On ne peut pas leur donner tort. Mais on peut rétorquer. On peut leur répliquer qu’il y a d’autres solutions bien plus conviviales, sympathiques, fusionnelles, intimes et modernes : les sexrobots ou robots sexuels ! Vous pourriez aligner les arguments contre, mais voyez plutôt les arguments pour. Le robot sexuel est programmable en fonction de vos goûts, s’il est correctement programmé, il ne dit jamais non, il ne s’endort jamais, ni avant, ni pendant, ni après, ne fume pas après l’amour et ne risque pas de brûler les draps, et bénéficie du service après-vente, entre autres innombrables qualités qu’un livre ne suffirait pas à lister. On peut le voir ainsi, le dire autrement, ou le voir autrement et le dire ainsi.