- que la Finlande se dirige vers le Revenu Universel. Le gouvernement finlandais a tranché pour une somme de 800 euros par mois. Le Revenu Universel, aussi appelé revenu inconditionnel, revenu inconditionnel suffisant, revenu d'existence, revenu minimum d'existence, revenu social, revenu social garanti, allocation universelle, revenu de vie, revenu de citoyenneté, revenu citoyen, dotation inconditionnelle d'autonomie ou dividende universel, voire Idée du Siècle par certains, est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, de la naissance à la mort, sans conditions ni contrôle de ressources ni obligation de travail. Ce revenu unique permet à chacun de satisfaire ses besoins primaires. Son montant et son financement sont ajustés démocratiquement. Il est versé indépendamment du revenu, du patrimoine et du statut professionnel. Si son niveau est suffisamment élevé, il peut laisser chacun libre de conduire sa vie comme il le souhaite, en particulier de ne pas travailler. L'objectif est d'être un moyen efficace pour sortir de l'assistanat. Toutes les allocations ou aides préexistantes disparaissent. L’idée prend en compte le fait qu'il n'y a plus assez de travail pour tous et qu'en conséquence, il y a nécessairement des laissés-pour-compte. Observons la Finlande, ça devrait démarrer en novembre 2016. On se retrouve où pour en parler ? Ici, là, ou ailleurs ?

- que vous connaissez nécessairement le fameux Tout Augmente, qu’on scande lorsqu’un prix nous paraît encore plus faramineux qu’il ne l’était le jour d’avant. Le calme, la tolérance, la bienveillance, la paix, la liberté, en revanche, n’augmentent que peu, en France en ces temps de votes trop bleu foncé, ou dans le monde en ces temps de guerres et misères. A contrario, le chômage, lui, croit qu’il doit croître afin qu’on parle de lui. Le pire, c’est qu’il y parvient. On l’évoque tout le temps. Jaloux, le nombre de morts sur les routes ne se laisse pas faire, il lutte pour avoir droit de cité dans nos journaux. Le pire, c’est qu’il y parvient aussi. Selon les chiffres dévoilés hier par la Sécurité routière, la mortalité sur les routes est en hausse de 3,6% en novembre, avec 290 personnes tuées, soit dix de plus qu'au même mois de 2014. Les mesures gouvernementales, je vous le dis, se cachent sous la table, honteuses, pour ne pas qu’on les hue. Au total, les onze premiers mois de 2015 ont fait 66 victimes supplémentaires par rapport à la même période de l'année précédente, soit une hausse de 2,1% de la mortalité routière. Il est clair que nous n’applaudirons pas. Mais un jour, après la pluie, il y aura certainement le beau temps. Pour parler météo, on se retrouve ici, là, ou ailleurs ?

- que les préventes de billets pour le film Bagarres de Célébrités, si je traduis bien, explosent les records. Stars Wars : il ne fait guère de doutes qu’il s’agit de rixes, de querelles, de chamailleries entre des personnes très populaires, peut-être au sein de l’émission dans laquelle elles dansent. Je n’affirme rien, j’essaie de comprendre, de savoir de quoi on nous parle. Mais, franchement, voir des stars se lancer des oreillers ou pire des insultes au visage pendant 2 heures ne m’enchante que peu, personnellement, je le confesse. Et puis, on nous parle de la sortie d’un film, clairement. Alors, il y aura un montage qui nous cachera la réalité des choses. Je ne suis pas client. Attendez, il y a un sous-titre. Le réveil de la Force. Alors, là, au temps pour moi, le concept est peut-être un Koh-Lanta spécial avec des gens connus, ou des parents de gens connus, la cousine de Johnny, le frère de Zidane, la sœur de Prince. Alors que le film sortira le 16 décembre dans une quinzaine de pays, dont la France, dans plus de 1000 salles dans l'Hexagone, il y a déjà 300 000 préventes sur l’ensemble du pays. Moi, je ne m’explique pas cet engouement. Si vous pensez pouvoir m’éclairer, on se retrouve où pour en parler ? Ici, là, ou ailleurs ?