- que l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, l’ONDRP, a rendu son rapport annuel. Alors que les chiffres de l’année 2011 indiquent globalement une stagnation de la délinquance, voire une baisse dans certains domaines, le sentiment d’insécurité est, lui, en progression. Essayons-nous d’expliquer le paradoxe ? Il me semble que la liste des explications est si longue alors que chacune pourrait expliquer la chose en elle-même. Commençons par le rationnel. En période de crise, les gens se sentent beaucoup plus fragiles, on le dit. Par ailleurs, les cambriolages continuent de progresser, problème persistant qui permet de mieux comprendre la hausse du sentiment d’insécurité au domicile, on le dit aussi. Et puis surtout, on nous bassine tellement avec tout ça, dans les journaux, les reportages, dans les discours politiques, qu’il faudrait être lobotomisé pour passer à côté ! On ne l’entend guère, l’OBN, l’observatoire des bonnes nouvelles. C’est peut-être ce qui nous manque, une bonne grosse louche de positivisme agrémentée d’une bonne grosse couche d’optimisme, non ? Il n’a pas neigé ce matin, je n’ai pas eu à déblayer ma descente de garage. Bonne nouvelle. Je n’ai pas de descente de garage, j’use moins mon frein, bonne nouvelle. Je n’ai pas de voiture, la marche à pied me fait du bien, bonne nouvelle. Je n’ai pas de pied, j’économise l’achat de chaussures, bonne nouvelle. On croule sous les bonnes nouvelles, et on ne le sait même pas !

- qu’en Grande-Bretagne, l’église anglicane pourrait autoriser les femmes évêques. Rappelons qu’elle a accepté les femmes prêtres depuis 1992. Ajoutons, ou laissez-moi ajouter tout seul, que l’omniprésence masculine n’est pas seulement une aberration mais une connerie sans nom, ni justifiée ni cohérente ni légitime ni souhaitable quand on sait ce qu’on sait. Dans une lettre ouverte publiée dans The Independent lundi, plus de 1 000 membres de l'Eglise anglicane, parmi lesquels des évêques, se sont prononcés en faveur de l'ordination. Lisons attentivement les raisons de leur choix : de même que les Eglises se sont repenties de leur antisémitisme historique et de leur soutien à l'esclavage, nous pensons que nous devons maintenant montrer clairement que nous ne croyons plus que les femmes sont inférieures aux hommes. Des esprits s’ouvrent partout dans le monde, vous dis-je. On croule sous les bonnes nouvelles, et on ne le sait même pas !

- que l’agence d'évaluation Moody’s a privé lundi à son tour la France de la note financière d’excellence Aaa, dix mois après Standard and Poor’s, une sanction aussitôt prise par le gouvernement comme une incitation à appliquer rapidement ses réformes puisque le ministre des finances a indiqué que la décision concerne la situation laissée par leurs prédécesseurs. Bah voilà. Il paraîtrait itou que 1,7 million de personnes sont mortes l'année dernière du SIDA mais que le nombre de décès a diminué. Bah voilà. Il paraîtrait aussi qu’après le pathétique pataquès à l’UMP, Copé fera tout pour l’unité du parti. Bah voilà. Il paraîtrait que les frappes aériennes se poursuivent sur la bande de Gaza tandis que le Hamas fait le pari qu’Israël n’ira pas jusqu’à l’invasion et continue de lancer des roquettes alors qu’une délégation de ministres arabes est arrivée à Gaza pour rencontrer les responsables du mouvement islamiste et que le gouvernement israélien a annoncé qu'aucune offensive terrestre ne serait lancée dans l'immédiat, afin de favoriser les efforts diplomatiques de l'Egypte. Bah voilà. On croule sous les bonnes nouvelles, et on ne le sait même pas !